Défi

La décarbonisation de l’économie canadienne nécessitera une profonde transformation des systèmes énergétiques complexes du Canada. Bien que tous les aspects de la production, du transport et de l’utilisation de l’énergie soient interdépendants et liés à des facteurs socioéconomiques, ce qui a de profondes répercussions sur l’économie canadienne, il est déjà clair que l’électrification étendue de l’économie sera au cœur de cette transformation.

Le Canada ne dispose pas d’institution indépendante ou coalition de recherche capable de conseiller systématiquement les parties prenantes sur la résolution de ses problèmes uniques alors qu’il s’efforce de réaliser une décarbonisation en profondeur et une électrification étendue de son économie. Bien que le Canada dispose d’une expertise considérable en matière d’examen de problèmes isolés au sein de ce domaine, il n’existe aucun mécanisme régulier, contrairement à ce que l’on trouve dans la plupart des pays de l’OCDE, qui puisse réunir cette expertise pour traiter ces problèmes de manière globale, utile pour les parties prenantes.

Il ne fait aucun doute que l’électrification de l’économie représente un nouveau territoire. Il faut donc disposer de preuves solides pour éclairer la conception des politiques et la prise de décision afin d’orienter cette transition de manière à assurer la croissance économique et le positionnement international du Canada. La mise en place d’une capacité de modélisation et d’analyse renforcera notre capacité à tirer parti des possibilités et à atténuer les risques de cette transition pour l’ensemble du Canada, comme l’indique le rapport Génération Énergie.

Opportunités à court terme

Dans un premier temps, Ressources naturelles Canada catalyse un réseau de chercheur.e.s travaillant sur les questions d’électrification et d’énergie afin de relever le défi d’un avenir électrique propre de manière plus robuste et coordonnée. Ressources naturelles Canada s’est associé à un établissement universitaire pour organiser un dialogue avec la communauté de modélisation de systèmes électriques du Canada de juillet 2019 à mars 2020. Ce dialogue a pour objectif de fournir les idées pouvant servir de fondement à la création d’un réseau canadien de modélisation de systèmes électriques/énergétiques, ainsi qu’une plateforme permettant de partager des outils et des résultats.

L’Initiative de modélisation énergétique

Pour atteindre ces objectifs, ce projet, sous la direction d’une petite équipe exécutive, soutenue par un conseil consultatif diversifié mais en contact permanent avec la communauté, propose de s’appuyer sur les rapports et réunions récents, d’élargir les connaissances disponibles, de lancer un appel à projet de modélisation, de rassembler la communauté dans trois réunions régionales puis un forum national et enfin d’organiser une conversation nationale dans la communauté de modélisation et des parties prenantes en vue de développer un plan de travail à long terme pour structurer la communauté dans le cadre du processus actuel, laquelle informera les parties prenantes sur le meilleur moyen d’atteindre un avenir électrique propre.

Calendrier des activités

Aspirations à long terme

Au nom de Ressources naturelles Canada, l’Initiative de modélisation énergétique (IME) travaille sur la mise en place d’un réseau national de modélisation de systèmes électriques/énergétiques qui reflète la diversité de l’expertise ainsi que les divers besoins et réalités du pays. Cette dernière facilitera l’interaction des différent.e.s intervenant.e.s du secteur de l’énergie sur les voies à suivre en matière d’électrification et autres demandes urgentes concernant les systèmes énergétiques.

Le Réseau canadien de modélisation énergétique se concentrera principalement sur le système électrique, tout en reconnaissant ses interconnexions avec d’autres sources d’énergie et son rôle clé quant à l’efficacité énergétique au plan systémique. Il soutiendra les parties prenantes au fédéral et au provincial dans ses efforts d’élaboration de politiques visant à assurer la transition vers un avenir électrique propre. Par conséquent, le réseau de modélisation créera des synergies au sein de la communauté de modélisation, comblera le fossé qui sépare les membres de cette communauté et celle des utilisateurs et utilisatrices, et fournira un ensemble commun d’outils accessibles à toutes les parties prenantes.

Bien que l’accent soit mis en premier lieu sur l’électrification, ce réseau est une opportunité à long terme de s’engager dans les efforts de modélisation plus vastes liés aux systèmes énergétiques du Canada dans son ensemble. Le réseau s’appuie sur les travaux du Centre canadien de l’information sur l’énergie (CCEI) nouvellement inauguré, lequel intègre toutes les données énergétiques du pays pour constituer un point d’accès unique. Le réseau canadien de modélisation viendrait également compléter les travaux de l’Initiative pour la mobilisation d’experts en matière de croissance propre et de changements climatiques (ECCC).

Contexte international

L’Initiative de modélisation énergétique s’inscrit dans un mouvement mondial dont l’amplitude dépasse les frontières canadiennes. En effet, d’autres pays ont déjà lancé des projets visant à promouvoir l’adoption ou l’utilisation améliorée d’un scénario énergétique à long terme basé sur l’expertise de modélisation énergétique en place. Les organisations intergouvernementales encouragent de tels efforts et offrent une plateforme pour les échanges internationnaux ; la Campagne des scénarios énergétiques à long terme de la Conférence ministérielle sur les énergies propres et le Réseau de scénarios de transition énergétique de l’IRENA ont débuté et se sont réunis pour la première fois en 2018. L’IME tente de s’associer à la campagne et d’ajouter le réseau canadien de modélisation énergétique à la communauté internationale.

Le Canada a été représenté dans la série de webinaires 2019 de l’IRENA visant à promouvoir l’adoption et l’usage généralisés de scénarios à long-terme issus de modèles énergétiques (voir le vidéo ci-bas). Ces webinaires présentent une variété de modèles énergétiques utilisés par Ressources naturelles Canada, Environnement et Changement climatique Canada et l’organisme canadien de réglementation de l’énergie pour démontrer l’application de la modélisation à la prise de décision en matière de politique énergétique et climatique au Canada.

L’événement de l’année prochaine constituera une excellente occasion de présenter l’inventaire de l’expertise canadienne. Cela permettra aux participant.e.s de se familiariser avec une communauté mondiale d’expert.e.s en modélisation et d’intervenant.e.s, y compris des représentant.e.s des gouvernements.

Brochure du projet

Logo de l’Initiative