Moe S. Esfahlani — Gestion de projet et coordination

Moe S. Esfahlani est titulaire d’un doctorat en communication et médias de l’Université de Calgary et d’un MBA de l’Université RWTH Aachen en Allemagne. Auparavant, il a travaillé comme agent de liaison entre le gouvernement et l’industrie dans le cadre de l’Initiative de recherche sur l’analyse du système énergétique canadien (CESAR), où il a créé le premier recueil d’actions actuelles et futures en matière d’atténuation des changements climatiques au Canada. Sa thèse de doctorat porte sur les aspects sociaux de la transition énergétique allemande et retrace la diffusion des idées et des valeurs clés dans les artefacts communicationnels. Moe a également occupé des postes de recherche et de gestion dans des organisations telles que l’Institut des sciences humaines de Calgary, l’Organisation internationale du travail et le Conseil national irano-américain. Ses publications couvrent des sujets et des genres tels que les sciences humaines environnementales, les études de film Coop, la théorie de l’acteur-réseau, les études du mouvement social et la théorie des jeux.

Marie-Maude Roy — Édition et communications

Marie-Maude Roy a complété son B.Sc. en physique à l’Université de Montréal (UdeM) en 2016 et poursuit actuellement une maîtrise interdisciplinaire en communication et physique. Elle fait partie du laboratoire Artefact, un groupe de recherche en études sur les médias du département de communication de l’UdeM. Ses recherches portent sur les processus de transmission des connaissances scientifiques et plus particulièrement sur la notion de représentation. Marie-Maude participe à l’organisation d’événements favorisant l’interdisciplinarité universitaire et les liens science-culture. Elle s’implique également dans la vulgarisation scientifique, dans le cadre du projet Pour un Montréal Scientifique.