S’appuyer sur les travaux antérieurs

L’expertise en modélisation énergétique est grandement étendue, à la fois géographiquement et à travers les différents domaines et secteurs. Plusieurs initiatives ont tenté de réunir en partie les compétences du Canada en matière de modélisation énergétique : divers rapports ont été préparés par l’IET et ses collaborateurs (IQCarbone et CESAR) ; JCCTRP, une initiative du CRSH, dresse un inventaire des modèles d’énergie et de transport utilisés au Québec, en Ontario, en Californie et au Vermont (le rapport préliminaire est en cours de traduction en anglais) ; un atelier sur la modélisation de l’énergie et des transports, axé sur les outils du gouvernement québécois, réunissant des praticien.ne.s de l’industrie et du monde universitaire en janvier, dans le cadre d’un effort conjoint de Transition énergétique Québec (TEQ) et de HEC, avec les contributions de l’IET ; et, finalement, l’atelier de février 2019 organisé par Ressources naturelles Canada a fourni une liste nationale sur laquelle s’appuyer.

Cette tâche, dirigée par l’analyste de l’équipe de direction, permettra de continuer à bâtir cet inventaire en parcourant la littérature et en contactant des représentants des ministères provinciaux et fédéraux, des grandes entreprises privées du secteur de l’énergie (par exemple, les services publics et les entreprises canadiennes de consultants) et des chercheur.e.s dans les universités.

Les domaines suivants devraient être considérés dans l’inventaire : la modélisation techno-économique liée au secteur de l’énergie ; production, transport et distribution d’électricité, intégration de sources intermittentes et production décentralisée, séquestration du CO2, stockage, etc. ; consommation d’électricité pour le chauffage et la climatisation, le chauffage de l’eau, etc., les utilisations de l’électricité dans les transports, notamment les piles à combustible, les batteries, les caténaires, etc. ; l’utilisation de l’électricité dans la production de combustibles, y compris l’hydrogène, le méthane recombiné, etc. ; d’autres modèles d’énergie seront également inclus à mesure que les informations deviennent disponibles.

Intéressé.e.s à contribuer ?

Si vous souhaitez contribuer à cet inventaire, que vous ayez des rapports ou autres documents d’intérêt à porter à notre attention :